Tour de Corse Historique 2017 (2-7 octobre) : En sens inverse

C’est dans le sens inverse des aiguilles d’une montre que les concurrents vont effectuer le tour de l’Ile de Beauté. De quoi renouveler les perspectives pour les 220 engagés…

Conservant toujours son format de cinq jours, l’épreuve débute par une courte étape de mise en bouche autour de Porto Vecchio. Puis, le lendemain, le rallye remonte rapidement au nord, jusqu’à l’Ile Rousse précisément. Le retour par la côté ouest s’effectue en trois étapes comprenant peu de liaisons, mais avec toujours quatre spéciales par jour. Le kilométrage total des 17 ES au programme (à noter qu’il n’y a pas d’ES n°13) dépasse les 340 km, de quoi satisfaire les plus exigeants. Coté réglementation, la nouveauté est l’acceptation des autos de la période J2, celles construites entre 1987 et 1990, suivant en cela le Championnat de France des rallyes VHC. Mais, car il y a un mais, ces autos ne devraient pas théoriquement apparaître au classement général, un classement séparé leur étant réservé. Un peu dommage pour les Bérenguer, Cazaux, Poudrel ou Vallicioni qui ont choisi de participer à l’épreuve avec des BMW M3 « J2 ». Ils ne pourront, à l’arrivée, prétendre à la victoire absolue, bien que s’étant battus pendant cinq jours avec les Porsche de Mourgues, Kelders, Léandri, Lajournade, les R5 Turbo de Chieusse, Bouffier, Manzagol, les Escort de Marchetti et Marcelli, etc. Jean-Claude Andruet est annoncé sur une Simca CG, tandis que Didier Calmels, le co-patron de l’équipe Signature-Alpine, engage son authentique Alpine ex-Thérier, avec pour copilote Christian Tilber ! Enfin, la catégorie VHRS a attiré près de 90 concurrents, avec quasiment tous les spécialistes français de la discipline, les Caillet, Petit-Prost, Nicoules, et le belge Lareppe.
(Philippe Carles)

A savoir
-Un shakedown, séance d’essais officielle sur route fermée, sera organisé le lundi, aux environs de Porto Vecchio. Une nouveauté en VHC, qui permet d’éviter les essais sauvages de mise au point…
-L’usine Porsche amène sur l’ile deux anciennes 911 de la fin des années 60, qui seront confiées à deux de ses anciens pilotes, Gérard Larrousse (vainqueur du Tour de Corse en 1969) et Vic Elford (3e en 1967) Les deux hommes rouleront en ouverture de route entre les VHC et les VHRS.
-Le Trophée Gérard Brianti, en l’honneur du pilote monégasque tragiquement disparu en mai dernier au rallye du Maroc Historique, sera décerné à l’arrivée à l’équipage jugé le plus fair-play sur le rallye.

Le programme

Lundi 2 octobre
Vérifications à Porto-Vecchio de 10h à 20 h.

Mardi 3 octobre
Suite des vérifications de 8h30 à 11h.
Cérémonie de départ à 14h30.
ES 1 : Sotta-Santa Giulia (12,36 km), 15h04.
Arrivée de l’étape à Porto-Vecchio à 15h24.

Mercredi 4 octobre
2e étape Porto-Vecchio-L’Ile Rousse
ES 2 : Ghisoni-Col de Sorba (28,23 km), 10h33.
ES 3 : Muracciole-Noceta (21,28 km), 11h31.
Regroupement à Corte à 12h36.
ES 4 : Pont de Castirla-Taverna (15,42 km), 13h45.
ES 5 : Castifao-Olmi Capella (20,93 km), 14h43.
Arrivée de l’étape à 15h58.

Jeudi 5 octobre
3e étape L’Ile Rousse-Porto
ES 6 : Monetta-Col San Colombanu (22,86 km), 9h28.
ES 7 : Lozari-Montemaggiore (25,64 km), 10h36.
Regroupement à Calvi à 11h46.
ES 8 : N.D. de la Serra (27,96 km), 12h49.
ES 9 : Partinello-Porto (11,48 km), 14h22.
Arrivée de l’étape à 14h42.

Vendredi 6 octobre
4e étape Porto-Ajaccio
ES 10 : Letia-Vico (13,83 km), 9h58.
ES 11 : Nesa-Arbori (21,49 km), 10h31.
ES 12 : Lopigna-Vero (20,83 km), 11h29.
Regroupement à Bocognano à 12h49.
ES 14* : Bocognano-Bastelica (19,12 km), 13h43.
Arrivée de l’étape à 15h03 (parking U Margunaghju).
* (pas d’ES 13 au programme)

Samedi 7 octobre
5e étape Ajaccio-Porto Vecchio
ES 15: Verghia-Petra Rossa (26,51 km), 9h43.
ES 16 : Pont de Calzola-Bichisa (14,35 km), 10h46.
ES 17 : Moca Croce-Aullène (17,5 km), 11h29.
Regroupement à Quenza à 12h19.
ES 18 : Levie-Col de Bacino (20,21 km), 13h30.
Arrivée finale à 14h30.

www.tourdecorse-historique.fr

Les commentaires sont fermés.