Championnat de France des rallyes VHC : Lyon-Charbonnières (20-22 avril 2017)

DE SUPERBES AFFRONTEMENTS ATTENDUS

Les principaux favoris du championnat de France VHC se retrouvent au départ de cette troisième manche, et les pronostics sont difficiles à établir ! Cela promet un rallye des plus disputés…

Eouzan-2017

Pascal et Pascale Eouzan seront présents au Lyon-Charbonnières avec leur BMW M3 aux couleurs Yacco. (Photo AnneB)

 

L’analyse de Philippe Carles

Avec ses spéciales rapides et techniques, sur des routes souvent rendues piégeuses par l’humidité régnant dans les sous-bois, le rallye Lyon-Charbonnières est un « monument » pas facile à aborder. A ce stade du championnat, où il est important de marquer des gros points, atteindre l’arrivée doit être un but principal. Mais on connaît les faiblesses des pilotes : lorsqu’ils sont devancés, ils ne peuvent s’empêcher d’attaquer pour regagner des places conformes à leur notoriété ou à leur ambition…

Deux des favoris du championnat n’ont pas encore marqué de points : Anto Wan et François Foulon. Anto Wan, bien qu’ayant pu disputer la deuxième étape du Touquet en Super-Rallye, découvre un type de route inédit pour lui avec son habituelle Ford Escort Groupe 4. Mais il aura une fameuse référence pour s’étalonner, Bernard Philippon, lequel dispose d’une monture identique et qui connaît par cœur la région.

Quant à François Foulon, il n’a pas encore pu effectuer en entier une seule spéciale avec sa Ford Sierra Cosworth, dont la boîte de vitesses a trop rapidement cassé au Touquet. Il part donc dans l’inconnu, un peu comme Pascal Eouzan, qui étrenne cette année une nouvelle monture, une BMW M3. Si cela veut sourire, tous les deux peuvent enfin « scorer » des points en période J1-J2, de même que le Nordiste Serge Biecq, que l’on a déjà croisé au Touquet avec son Opel Kadett Gsi de 1987, et qui était en tête de la catégorie avant d’abandonner.

Reste le cas de Jean-François Mourgues. Malgré un problème technique l’ayant pénalisé au Grasse-Alpin au niveau du classement scratch, il a marqué les points de la victoire en championnat de France. De quoi l’encourager à s’inscrire au Lyon-Charbonnières avec son habituelle Porsche 911 SC Groupe 4, et à ses côtés de nouveau l’ami Denis Giraudet. « Mais cette année, je ne mets aucune pression, je prends les rallyes comme ils viennent, et on verra après pour le titre », précise le pilote cévenol.

N’oublions pas dans cette revue d’effectifs de citer Jean-Charles Rédélé, toujours excellent avec son Alpine A310 V6, une auto taillée pour ce type de spéciales, ainsi que les honorables Porschistes Hervé Baillière (911 Groupe 4) et Pascal Pauget (911 Turbo). Notons enfin une forte participation d’inscrits au championnat, avec Pierre Bochud (Talbot Samba Rallye), Pascal Calvel (Porsche 911 Groupe 3), David Dufossé (Opel Kadett GTE), Hervé Lecuyer, actuel leader du championnat avec sa VW Golf Gti Groupe 1, Jean-Pierre Roux (R5 Alpine Groupe 2), Philippe Vaness (Peugeot 104 ZS), sans oublier Jean Verrier et Donald Jenny et leur rutilante Jaguar MK2. Avec un superbe plateau au départ de cette troisième manche, le championnat de France VHC est sur de bons rails.

Retrouvez notre reportage dans Echappement Classic n°78, en kiosque à partir du 23 mai !

www.asarhone.com

Lyon-Charb-Horaires-Etape1fichiers_charbo_2017_Timing-Etape2

Lyon-charbo_2017_liste_des_engages_vhc

 

 

Les commentaires sont fermés.