Echappement Classic n°74

EchappementClassic-74

A la Une d’Echappement Classic n°74 (janv-fev 2017) :

L’essai de la Subaru Impreza 555 Gr. A 1994/95 ex-Colin McRae

Le sommaire complet :

- Hommage Jacques Henry
- Gros plan Classic Racing Annonces
- Interview Michel Ferté
- Reportage Rallye du Var 
- Champion François Foulon (Rallyes)
- Histoire Paul Ricard Groupe 2 (1971-73)
- Interview José Beltramelli
- Reportage Rallye Terre de Vaucluse
- Essai CD Peugeot 1966
- Souvenirs Jean-Claude Hrubon
- Index détaillé des sujets parus depuis le n° 1 

Pour commander en ligne votre magazine en version papier ou en version numérique : hommell-Lire la suite

Paul Ricard Groupe 2 (1971-73) : Spécialement vôtre

Paul-Ricard-Groupe-2-1971


Au début des Seventies, le Championnat d’Europe pour Tourismes Spéciales (Groupe 2) était à son apogée. De 1971 à 1973, ces voitures spectaculaires se sont produites sur le Paul Ricard, un cas unique sur les circuits français.
Texte François Hurel – Photo Jeff Lehalle/Archives Echappement

Lancé en 1963, le championnat d’Europe entre dans une nouvelle dimension en 1970 lorsque les Porsche 911 perdent leur homologation, faisant place aux Ford Capri et BMW 2800 CS. Arbitré par les Alfa Romeo GTAM, le duel entre les deux constructeurs allemands va marquer la première moitié de la décennie qui voi … Lire la suite

Subaru Impreza 555 Groupe A 1994/95 : Concentré de technologie

Subaru-Impreza-Groupe-A-1994-1995


Puristes du VHC, ne nous en veuillez pas d’essayer une «jeune ancienne» mais cette Subaru Impreza, voiture d’essai de Colin McRae en son temps, a trop marqué les passionnés de rallye pour que nous passions à côté d’une auto sacrée championne du monde des rallyes en 1995 et 1996.
Texte Lionel Robert – Photos François Baudin/Austral

Allô, Echappement Classic ? C’est Henri Depons de RSC. Nous voudrions vous proposer l’essai de la toute dernière acquisition de Serge Cazaux, une Subaru Impreza modèle 94 avec les évolutions 95. » Connaissant la qualité des autos de la petite équipe bordelaise, nous … Lire la suite

Michel Ferté : Michel le vaillant

Michel-Ferte

Cadet des frères Ferté, Michel s’est pourtant montré le plus précoce des deux, le plus doué diront certains. Comme Alain, il a buté aux portes de la Formule 1, avant de se réinventer en Supertourisme puis en Endurance, à travers sa propre équipe.
Propos recueillis par François Hurel – Photo Philippe Maitre/Archives Echappement

Echappement Classic : La course, chez les Ferté, c’est une histoire de famille ?
Michel Ferté : Papa (Serge Ferté, disparu en novembre 2013, Ndlr) écumait les rallyes de la région sur R8 Gordini et Alpine A110, mais il n’a jamais pu vraiment s’exprimer car il était trop … Lire la suite

Porsche 550 A RS Spyder 1958 : l’initiatrice

PORSCHE 550 A RS

Tristement popularisée par le décès à son volant de l’acteur James Dean, cette 550, première véritable Porsche de course, présente de nombreuses analogies avec le modèle 356 de route. Elle fit ses débuts en compétition en 1953 et apporta de nombreuses victoires de classe à son constructeur grâce à une homogénéité remarquable.

Texte Lionel Robert – Photos Jean-Paul Weber

La première voiture fabriquée par Porsche en 1951, la 356, fut engagée en compétition dans nombre d’épreuves sur circuit ou sur route, apportant à la marque ses premiers succès. A l’époque, on vit aussi apparaître des Porsche « … Lire la suite

Bruno Sotty : « Le Mans me semblait inenvisageable »

Bruno au volant de la Chevron-Roc B36 qu'il mènera à la victoire en 2 litres aux 24 Heures du Mans 1980, en compagnie de Philippe Hesnault et du regretté Daniel Laurent. (photo DPPI)

Formé à défendre les autres de par son métier d’avocat, Bruno Sotty se défendait aussi très bien au volant. Les courses de côte l’ont mené vers ce sommet que constituent les 24 Heures du Mans.

Propos recueillis par François Hurel

Fils de notaire, Bruno Sotty aurait pu se contenter de mener la vie tranquille de ces notables de province chers aux films de Claude Chabrol. Sauf que son truc à lui, c’était plutôt « Le Mans » de Steve McQueen. Ce qui a valu à cet amateur issu des courses de côte de disputer à 12 reprises la classique mancelle, entre 1977 et 1989. « Mon père m’a emmené à Reims alorsLire la suite

Sardaigne Historic Rally : loin d’une promenade de santé !

SARDAIGNE HISTORIC

Au bout de cinq jours de course et après 350 km d’épreuves spéciales, Philippe Gache et Stéphane Prévot, à bord de leur Mazda RX-7, remportaient cette nouvelle et fascinante épreuve historique sur terre.

Texte Philippe Carles – Photos haasefotoclassic.com (François Haase et Millo Moravski)

Attaquant-né, opiniâtre, têtu, Philippe Gache a démontré sur les magnifiques spéciales sardes que sa Mazda RX-7 était capable de gagner sur la terre. « Précédemment, mon meilleur résultat sur cette surface restait une deuxième place au Maroc en 2014. Mais ce fut loin d’être une promenade de santé. L’auto étaLire la suite

Jacques Henry : l’amateur éclairé n’est plus

Photo Archives Echappement

Nous avons eu la tristesse d’apprendre la disparition de Jacques Henry, samedi 19 novembre, à l’âge de 74 ans. En avril 2011, dans Echappement Classic n°10, le double champion de France des rallyes (1974 et 1975) nous avait accordé une interview, sous le titre : Jacques Henry, l’amateur éclairé.
En préambule, Pierre Gary écrivait très justement à son sujet : « Jacques Henry aurait pu devenir pilote professionnel. Il a préféré le plaisir et la liberté en restant amateur. Pourtant, son talent, sa volonté, sa polyvalence et son caractère bien trempé l’ont placé parmi les meilleurs. »

Après des déb … Lire la suite