Echappement Classic n°70

ECHAPPEMENT_CLASSIC_70

Au sommaire du magazine Echappement Classic n°70 (septembre 2016) :
Outre la Peugeot 309 GTI 16 Gr. N ex-Bruzi qui fait la Une, le Groupe B est à l’honneur de notre album-photo à l’occasion de l’Eifel Rallye Festival 2016. Interdites autrement qu’en démonstration, les Audi Sport quattro S1, Peugeot 205 Turbo 16 ou Lancia Delta S4 occupaient ainsi fort logiquement la vedette, surtout aux mains de pilotes comme Walter Röhrl ou Miki Biasion ! Suivie par une foule aussi dense qu’enthousiaste, l’épreuve allemande a une nouvelle fois prouvé le bien-fondé de son concept. Ce dernier compte aujourd’hu … Lire la suite

Peugeot 309 GTI 16 Groupe N ex-Bruzi : toujours la pêche !

peugeot-309-gti-16

Après l’évocation du Trophée Visa Groupe B dans notre numéro 68, installons-nous au volant d’une autre formule de promotion : la Peugeot 309 GTI 16 soupapes Groupe N qui servit de support au Volant Peugeot en rallye et qui permit, voici un quart de siècle, l’éclosion de talents comme Christian Gazaud, Gilles Panizzi ou encore Christian Bruzi, dont nous essayons l’authentique modèle de l’époque.
Texte Lionel Robert – Photos Philippe Maitre

La charnière des années 80/90 est intéressante à observer chez Peugeot car la naissance de la Peugeot 205 GT I en 1984 (voir EC n°55) a ouvert une formidable … Lire la suite

Anne Baverey : sans complexe

anne-baverey

Seule femme à se hisser aussi haut dans le milieu de la course de côte hexagonale et internationale, comme en témoigne ses onze podiums dans une manche du championnat d’Europe, Anne Baverey a quitté la compétition il y a plus de vingt-cinq ans. Toujours aussi franche et sympathique, elle a bien voulu retracer sa carrière et égrener quelques souvenirs. Et très vite, on a senti que la passion était toujours là !
Propos recueillis par Philippe Carles – photo JL Taillade/Archives Echappement

Echappement Classic : Anne, nous vous retrouvons, pour cet interview, à Fontainebleau. De quelle région êteLire la suite

Pierre-César Baroni: rendons à César…

baroni-pierre-cesar

Timide, souvent inquiet, semblant peu sûr de lui, Pierre-César Baroni a pourtant été l’un des pilotes français le plus rapide des décennies 80 et 90. Sans concession, il nous raconte sa longue carrière, ses joies, ses peines et ses regrets.
Propos recueillis par Philippe Carles – Photo Christian Chiquello/Archives Echappement

Echappement Classic : Comment êtes-vous venu au sport automobile ?
Pierre-César Baroni : Il faut d’abord que je vous raconte ma jeunesse. Mes parents sont arrivés en France en 1961, bien après ma naissance. Mon père était ébéniste et il s’est installé à Vence, au-dessus d … Lire la suite

Porsche 908 L 1968: mythique !

porsche-908-L-1968

Il est difficile pour un journaliste de dire qu’une auto est belle car cette analyse peut très vite devenir subjective. Pourtant, dans le cas de la Porsche 908, les avis sont unanimes. Cette voiture est l’un des fleurons de l’âge d’or des Sport-Prototypes. Quelques semaines avant Le Mans Classic, j’ai pu essayer cette rare 908 longue queue, vedette de cette édition 2016.
Texte Lionel Robert – Photos Jean-Paul Weber

A l’époque de sa conception chez Porsche, l’approche du bureau d’études germanique est déjà empreinte de rigueur, mais les tests en soufflerie sont rudimentaires et la puissance des … Lire la suite

Le Mans Classic 2016 : INALTERAble !

inaltera-le-mans-classic

En juin 1976, les deux Inaltera construites par l’équipe de Jean Rondeau franchissaient côte-à-côte l’arrivée du Mans. Un exploit inédit pour une marque débutante, un coup de pub magistral pour la marque de papiers-peints et surtout, le début de l’une des plus belles aventures humaines du sport automobile.
Texte François Hurel – Photo Jean-Paul Weber

Quarante ans plus tard, les anciens d’Inaltera se sont retrouvés dans le cadre du Club des Pilotes, tandis que les trois voitures étaient réunies sur le circuit, la n°1 étant aux mains d’Henri Pescarolo et Julien Beltoise. La présence du second fi … Lire la suite

Citroën Visa Trophée : la plus petite des Groupe B

citroen-visa-trophee

En 1981, sous la direction de Guy Verrier, alors directeur du service compétition, Citroën lança l’Opération Visa en sélectionnant dix jeunes talents prêts à piloter une Visa Trophée Groupe 5. L’année d’après, l’arrivée d’une nouvelle règlementation et la volonté du constructeur d’internationaliser le Trophée ont conduit à la production de 200 Citroën Visa Groupe B, 200 voitures livrées pratiquement prêtes à courir.
Texte Lionel Robert – Photos Christian Chiquello

En 1982, le Trophée Visa jouait la mixité en intégrant courses de côte, rallyes et épreuves sur circuit au classement d’une discipl … Lire la suite

Jean-Louis Ravenel : il était une fois en Armorique

Tour-Auto-1973-Ravenel-Opel-Commodore

Dans les années 70, les frères Ravenel occupaient régulièrement les pages d’Echappement. Si le cadet Jacky s’est surtout illustré en côte, son aîné Jean-Louis a fait briller les couleurs d’Opel en rallye, puis celles de Talbot et Citroën. Sans oublier ses participations aux 24 Heures du Mans et de Spa.
Propos recueillis par François Hurel – Photo Jeff Lehalle / Archives Echappement Classic

Ils étaient cinq, une fille et quatre garçons nés d’un père spécialiste du bois et musicien à ses heures. Celui-ci a su transmettre son savoir-faire puisque ses fils se sont spécialisés dans les chalets préf … Lire la suite