Echappement Classic n°80: Grand Prix de France Historique

echappement-classic-80

A la une d’Echappement Classic n°80 (août 2017) : Grand Prix de France Historique
Pluie, crachin, fraîcheur quasi automnale : ce premier Grand Prix de France Historique n’a pas été gâté par la météo. Mais sous leurs parapluies, les spectateurs ont pu apprécier les évolutions de plateaux de grande qualité, et même apercevoir pour quelques tours Jean Alesi au volant de la Tyrrell de ses débuts.

Le sommaire complet :

Présentation: Vosges Rallye Festival 2017
Hommage: Didier Pironi
Essai: Lotus 69 F2 1971
Reportage: Rallye 4 Regioni
Reportage: Grand Prix de France Historique
Rencontre: Christine B … Lire la suite

Jean-Louis Barailler : « Je n’avais que 31 ans mais il faut savoir s’arrêter »

De 1972 à 1974, Barailler fut l'un des rois du Groupe 1 sur l'Ascona d'Opel-Marseille (ici à la Ronde Cévenole 1973). (Photo Jeff Lehalle/Archives Echappement)

Courant tour à tour sur Triumph, Alfa Romeo et Opel, Jean-Louis Barailler a fait partie pendant une douzaine de saisons de l’élite des rallymen français. Amateur disposant de voitures d’usine, il a toujours conservé sa liberté. Y compris celle de tout arrêter, au beau milieu d’un rallye décisif.

Propos recueillis par François Hurel

Il s’en est fallu de peu que le pilote niçois s’en aille par la grande porte, sur un titre de champion de France. Tout au long de cette saison 1974, il avait bataillé en Groupe 1 avec les Alfa Romeo GTV de Francis Vincent et Bernard Béguin : « Le championnat se jouLire la suite

Didier Pironi : pour l’amour du risque

PIRONI

Le 23 août 1987, Didier Pironi trouvait la mort aux commandes de son Colibri, au large de l’île de Wight. Contrat en poche, il s’apprêtait à effectuer son retour en F1 chez Larrousse-Calmels, pour reprendre le cours d’une trajectoire brisée cinq ans plus tôt à Hockenheim.

Texte François François Hurel – Photo DPPI

Pilote au gros cœur, travailleur acharné, animal politique, timide mais séducteur, soucieux de la sécurité mais capable d’oublier toute raison face au risque, Didier Pironi reste, trente ans après sa disparition, une énigme et un paradoxe. Car derrière son visage poupin et sa voie do … Lire la suite

BMW M3 Groupe A : Une légende bien vivante

BMW M3 GROUPE A DEPONS-081

Concoctée par Motorsport, le département compétition de BMW, la M3 devint rapidement l’une des valeurs étalon du rallye, en remportant dès 1987 une victoire de portée mondiale au Tour de Corse, aux mains de Bernard Béguin. Trente ans plus tard, celle-ci trouve un nouveau terrain de jeu en VHC, par le biais de la catégorie J2 : nous avons pu essayer l’auto de Serge Cazaux, dont la carrosserie mythique adresse un sympathique clin d’œil aux grands noms du rallye.

Texte Lionel Robert – Photos Christian Chiquello

L’anniversaire des débuts en rallye de cette auto (en 1987, un an après la présentatio … Lire la suite

Alain Couderc : Cœur de rocker

Alain Couderc en 1974, à Dijon (photo Jeff Lehalle/Archives Echappement).

Gagner deux années de suite à Monaco en devançant successivement Patrick Tambay et Didier Pironi n’est pas donné à tout le monde. Alain Couderc a réalisé cet exploit alors que la Formule Renault était à son apogée. Si le Bordelais n’a pas connu la même ivresse des sommets que ses rivaux, il n’en conserve aucune amertume.

Propos recueillis par François Hurel

Le Mans, un dimanche de juin 1984 : en descendant de sa WM stoppée par un bris de boîte, Alain Couderc sait déjà qu’il ne remontera plus dans une voiture de course. Il a compris qu’il était temps de se faire une situation et pendant plus d … Lire la suite

Matthieu Châteaux : Retour en grâce

EC78CHATEAUX-01 PCR

Ancien vainqueur des Trophées F3 et Formule Renault Classic, auteur de d’une cinquantaine de podiums dans ces catégories, dont 27 victoires, le fils aîné de Paul Châteaux s’est forgé un prénom depuis déjà quelques temps… Aussi rapide en piste qu’il est discret en dehors, il amorce en ce printemps un spectaculaire retour sur l’avant-scène de la F3, la discipline de ses débuts.

Propos recueillis par Jacques Furet – Photos Photoclassicracing.com

Echappement Classic : A votre naissance, votre père écumait déjà les pistes de rallycross. On imagine que vous en avez très tôt partagé l’ambiance…

MatthLire la suite

Lola T292/6 1978 : Un petit proto au long cours

Lola T292/6

Lola est une marque bien connue des amateurs de course automobile. Dans la longue épopée des protos 2 litres, j’ai pu essayer l’une des deux Lola T292/6 Pronuptia des 24 Heures du Mans 1978, encore parée de sa robe de mariée originelle.

Texte Lionel Robert – Photos Christian Bedeï

Les années 70 ont offert aux passionnés de l’époque de superbes plateaux de Sport-Protos 2 litres avec un championnat d’Europe âprement disputé. La voiture que nous propose d’essayer le sympathique « John Doe » (son nom de scène… automobile) est une Lola T292 née en 1973. Commandée directement au fabricant par le tea … Lire la suite

Jean-Pierre Jabouille : « Je voulais battre les Anglais »

JP Jabouille

Vedette des Classic Days de Magny-Cours, où il reprenait le volant de la Renault RS01, Jean-Pierre Jabouille reste un pilote admiré et sans doute plus aimé qu’il ne l’a jamais été par le public. Nous avons saisi l’opportunité, entre séances d’autographes et grognements de V6 turbo, pour l’interroger sur sa longue carrière. Par toujours dans l’ordre souhaité, mais avec les journalistes comme avec les ingénieurs, c’est le « grand » qui mène la discussion…

Propos recueillis par François Hurel – Photo DPPI

Aux débuts d’Echappement Classic (n°7) Jean-Pierre avait évoqué ses débuts au volant de so … Lire la suite